La grazia, est un voyage dans les souvenirs colorés des mots de Grazia Deledda; l'ile, le refuge, l'isolement fluide et à l'intérieur, les mots d'une mère. L'état de grâce sur un territoire, farouche, et un attachement à la terre, sombre, au minéral et au vent. Je me sais déchue de la branche d'un arbre déraciné, en lévitation, longtemps, sur une terre aux sonorités différentes, ce que je capture ici, je l'emporte, un bout de l'île, et repart toujours en traitre, orgueilleuse et lâche, le regard sans doute biaisé car chargé de tant d'autres lumières... et pourtant, à chaque fois, inlassablement, j'essaie de ramener ces fractions de secondes d'infimes secrets.